Archives de Tag: marc jacobs

overdose!

J’avoue la nouvelle campagne Vuitton me laisse sans voix!
A tel point que je ne sais pas par où commencer pour décrire le sentiment de panique qui s’empare de moi lorsque je tombe sur ces visuels, qui hélas vont traîner pendant six mois dans les pages de tous les magazines.

Vuitton et la pub c’est pourtant une grande histoire d’amour, lorsqu’on repense aux belles images de Gorbatchev, Deneuve ou des Coppola. Il est vrai, déjà, Madonna (que j’aime pourtant d’un amour sincère.. elle ne m’en voudra pas je le sais…) nous faisait un peu peur la saison dernière avec sa tête surex et ses oreilles de bunny en taffeta.

Mais la collection venait sauver l’histoire et j’avoue être assez fan des breloques qui ornaient sacs et bijoux.

Cette saison pourtant, j’ai beau retourner le problème dans tous les sens rien n’y fait. C’est franchement nul!
A commencer par la sublime Lara Stone qui semble avoir été déterrée d’un sous-bois. En même temps, on comprends bien le criminel qui a du être saisi d’une violente pulsion meurtrière lorsqu’il a aperçu son magnifique panty/bustier marronasse qui lui cisaille admirablement la cuisse.

Mais, cela n’est rien face à une série d’accessoires hors-norme au premier rang desquels les boots fourées (très agréables en été) à semelle coultée et talon bobine métallique, ornées d’un gland en cuir, le tout servi dans un colori vert printemps monogrammé of course!

La petite paire de sabots n’est pas mal non plus. On notera le grand travail de cohérence de cette gamme d’accessoires qui reprend admirablement le détail de touffe blanche en agneau de mongolie implantée sur le coup de pied.
Au moins avec ce sabot, fashion faux pas ultime de la saison (oui j’ai choisi mon camp je n’en suis pas!) on comprend bien pourquoi il avait disparu des catwalk depuis quelque temps. (au passage, un grand merci à notre fermier en chef Karl L).

Mais le must du must revient tout même à une prédiction fashion digne d’un Paco Rabanne au mieux de sa forme: le grand retour de la banane!

Alors vous me direz, tout même, chez Vuitton on ne lésine jamais sur les moyens, et on nous la sert à grand renfort de luxueuses breloques et détails en cuir très pop. Mais cela reste une banane, ce truc immonde qui vous nique une silhouette! Et en plus, pour parfaire l’illusion du grand retour, Marc nous la case aussi dans sa propre griffe, bref, du grand art! Et ce n’est pas toi Céline qui me contredira vu ton amour immodéré pour notre ami.

Bon, assez de méchanceté, il y avait tout de même de l’idée dans cette campagne vuitton, la nature luxuriante, les oiseaux blancs…

xxx
Pascal

Publicités

18 Commentaires

Classé dans Oh ça fait peur!

Si Dieu avait une fille… il l’aurait appelé Véronique…

Si je devais résumer la semaine parisienne des défilés hommes, je dirais qu’elle fut au sportswear ce que Milan fut au savoir-faire tailleur.

Brillant exemple, le travail de Véronique Nichanian chez Hermès. C’est idiot à dire car cela fait longtemps que ça dure, mais c’est toujours un régal de retrouver ces silhouettes à la fois très masculines et raffinées. La collection fait la part belle aux trenchs ceinturés, aux petits blousons zippés, le tout exécuté dans des laines et des cuirs sublimes. La perfection est atteinte grâce à une palette composée de gris orage, rouge amarante, bleu de Prusse et autres vert sous-bois.

Vuitton est également une bonne surprise de la semaine. Personnellement je craque pour les très beaux accessoires en cuir fauve (je crois qu’on tient une tendance lourde… on en reparlera). Comme chez Hermès on retrouve beaucoup de gris, un marron noisette très chaleureux et un jaune plutôt audacieux. Bon pour être franc Marc nous a aussi gratifié de la plus belle gueule de la fashion week, qu’en penses-tu Céline?

Inspirations christiques pour Ricardo Tisci chez Givenchy… une mode pas franchement réaliste mais malgré tout très inspirée… le détail des colliers « couronnes d’épines » est amusant et rehausse de belles chemises blanches aux jolis travaux de cols et de plastrons.

Moralité je crois que l’homo italianicus a tout de même une longueur d’avance…..

Pascal

Poster un commentaire

Classé dans Oh c'est beau!