Archives de Tag: london

BIBA, tout un univers…

Ah! Nos petites escapades londoniennes! Celle-ci fut un peu courte & limitée à un quartier…

Parfois j’aimerais surtout une exploration dans le temps car il y a un magasin qui m’a toujours fasciné & que, malgré mon grand âge, je n’ai pas connu (surtout à son heure de gloire) c’est BIBA!

noir, doré, typo & ornement Art Deco

Première boutique ouverte en 1964 par Barbara Hulanicki puis grand magasin de 7 étages en 1969, Biba était un art de vivre en soi, dans le quartier de Kensington.
Une ligne de vêtements qui mélangeait mode pointue & petits prix, une clientèle de femmes très minces (post-war babies) & très jeunes (à plus de 30 ans, on n’entrait plus chez Biba), avec de grands yeux de poupée, une silhouette particulière: petits bustes & longues jambes, manches ballons & mini carrure, couleurs assourdies (prune, violet, noir, vert foncé), petits imprimés, réinterprétation de lignes années 20 & 30 à la sauce sixties, & enfin la possibilité d’accessoiriser sa tenue: bijoux, collants & maquillage en abondance….

luxueux, non?...

très glamour, même!

Mais surtout & pour la première fois, une mise-en-scène des produits: pas de vitrines: elles étaient passées au noir pour donner un effet marquant à l’exterieur & peu de lumière à l’interieur, décor & merchandising noir & doré revisitant les codes Art Nouveau & Art Déco: tous les produits étaient conditionnés pour Biba: cela allait des pots de peinture à la boite de baked beans.

lessive, camembert, thé.... packagés Biba.

L’univers à forte image était complet puisqu’il existait des lignes homme, enfant, femme enceinte, maison, qu’on y vendait des livres, de l’alimentation, des articles de sport, qu’il y avait des restaurants, un salon de beauté…
Une vraie notion de glamour à l’époque où toutes les excentricités étaient de rigueur…

Les photos sont extraites du livre « Big Biba » ed. Antique Collectors Club

Malgré un démarrage extraordinaire, l’aventure se termine en 1975 par un gros problème financier & une différent artistique… Depuis les essais de reprise n’ont pas été concluants mais l’inspiration reste puissante.
Au début, je pense que TopShop a vraiment voulu jouer cette carte, oubliée depuis longtemps, même si en 2009, une mini-collection a été travaillée avec le label Biba.
En 2008, la marque de prêt-à-porter Biba a été relancée, dessinée par Bella Freud, sans rencontrer le succès
escompté – pourtant la collection était un bon mix entre la rigueur du travail habituel de Bella Freud & un esprit Biba renouvelé plutôt bien digéré.
House of Fraser (enseigne de grands magasins anglais) vient de racheter la marque & compte lancer une ligne en septembre 2010 en puisant dans les archives…. à suivre!

Tiens, j’vais aller m’écouter un p’tit David Bowie (période Ziggy Stardust), moi!….
xxx

Céline

Publicités

6 Commentaires

Classé dans Oh c'était bien!, Oh c'est beau!

London Calling!

my shopping

Céline, Céline, reviens sur terre, le pays basque c’est top (c’est pas moi qui dirait le contraire) … mais cette semaine c’est tout de même les Soldes! Depuis notre inoubliable voyage en Eurostar, j’avais bien envie d’y retourner pour jeter mon dévolu sur toutes ces merveilles à -50% qui peuplent les boutiques de Regent Street.
Et puis London c’est toujours une fête pour moi… premier stop du matin chez Prêt-à-Manger et c’est parti pour une journée hysteric-shopping!
Il faut dire que nos amis british lésinent rarement sur les moyens… j’ai craqué sur la déco de Noël de Carnaby Street « super cartoon » lui donnant un air de parc d’attraction…

Carnaby Street

Si globalement j’ai été assez déçu de la sélection de TopShop (surtout pour les hommes) et de nombreuses autres enseignes (c’était déjà la deuxième démarque chez eux), j’ai malgré tout fait une découverte plutôt intéressante: « Anthropologie« . Situé aussi sur Regent Street c’est un concept Store assez proche dans l’esprit de notre « Merci » même si la sélection y est plus « baba » que « bobo ». Autant dire, à priori, que cette boutique n’avait rien pour me séduire et pourtant…..
Staff très bien casté! et très opérationnel, bel espace réparti sur trois niveaux articulés autour d’un spectaculaire mur végétal et une sélection étonnante qui mixe avec beaucoup de finesse déco, vêtements, papeterie et quelques curiosités comme cette baleine suspendue entièrement cousue de linge ancien brodé (c’est un peu compliqué à expliquer mais le rendu est top!).

Bon évidemment je ne suis pas rentré à vide et j’ai quand même trouvé une sublime paire de docksides à semelle jaune pour la modique somme de 19£… qui dit mieux….qui seront visibles sur les plages d’Ilbaritz et de Ponza cet été….

Au final ce que je préfère par dessus tout à chaque excursion londonienne c’est tout de même la bouffe! eh oui…. même si j’ai trouvé assez moyen le salon de thé de Liberty, je ne résiste jamais à l’appel du passionfruit pie de chez Ottolenghi que je recommande à tous sans modération.
Situé à Notting Hill – 63 Ledbury Road London W11 2AD / 020 7727 1121, ce petit restaurant incarne pour moi la perfection en la matière… oui oui la perfection, c’est beau très beau même dans l’assiette, c’est délicieux….. toujours….et c’est à Notting Hill…. qui dit mieux!

4 Commentaires

Classé dans Oh c'était bien!