Archives de Tag: fashion week

L’envers du décor…

Je sors du ciné, je voulais voir « Picture me, le journal vérité d’un top-model »: une top, Sara Ziff & son boyfriend Ole Schell, font un journal vidéo de la carrière de la demoiselle.
On la suit pendant 5/6 ans, de ses 17 ans où sa carrière commence à décoller, à ses 23 ans où, un peu lassée, elle reprend ses études.

Alors c’est un peu filmé avec les pieds & les vrais gros soucis de la profession sont effleurés, mais justement ça a le mérite de les effleurer.
Il est principalement question d’argent: de l’argent vite gagné par de toutes jeunes-filles toujours par monts & par vaux, larguées dans un monde d’adultes cyniques par des agences qui se paient (argent toujours) largement sur leurs dos.
Des carrières qui commencent de plus en plus tôt (14 ans!), des corps maigres & androgynes puisque pas encore finis (mais plus c’est plat, mieux le vêtement tombe!), une dure école pour des personnalités encore malléables: au mieux épuisement & impression d’être transparente, au pire agression sexuelle & cocaïne! Bref une vie de rêve… Machine à fantasmes aux coulisses peu ragoûtantes!

Mais moi, dans ma naïveté, ce que je trouve formidable c’est qu’à aucun moment, il n’est question de vêtements, de mode.
Toujours l’image, uniquement l’image…..

XXX

Céline

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Oh ça fait peur!, Oh c'était bien!, Oh c'est beau!

Les années 80, puisque tu y tiens!!!!!…….

Pascal, merci pour cette chronique de fashion week flamboyante!
Quel bonheur de lire au jour le jour ce qui vous a tenu en haleine, vous les fashion-addicts (moi, une mission sérieuse m’éloigne de Paris en ce moment – si loin de Paris, une sorte de gouffre spatio-temporel!!), une vraie bouffée d’oxygène! Je pense que tu t’es bien amusé, je suis très jalouse de Nardjisse, Fleur & Laurent qui t’ont beaucoup accompagné, mais je serai là à la prochaine! Vivement!

C’est dur de laisser un billet derrière tout ça, mais pour en revenir à ton amour des années 80 (voir le retour de la chemise denim – jamais, jamais je remettrai ça, contrairement à toi qui est déjà sur le point d’en racheter une deuxième & peut-être même une troisième), voici ma contribution, mon agneau:

Authentique nylon laqué

Une pure merveille, aux plis harmonieux, que j’ai achetée pour le film « Les Fraises des Bois » mais qui n’a finalement pas été retenue, une ligne de sirène, des épaulettes…

Alexis Carrington, le retour!

Et cette manche! Quelle splendeur...

Je t’ai promis de la mettre une fois pour sortir, certes! Mais du nylon, quand même, beurk!!!!

Pour la blague voici un authentique titre des années 80, avec d’authentiques looks des années 80, un scénario de clip des années 80: solo de saxophone en ombre chinoise sur fond de palmier & de coucher de soleil beau comme un dessin à l’aérographe (l’aérographe, ça te dit quelque chose, petit?)…
ça s’appelle Electric Blue par IceHouse… Enjoy!

xxxx

Céline

6 Commentaires

Classé dans Oh c'est beau!, Oh c'est drôle!

Paris est une fête!

Ca y est c’est parti! malgré la grisaille parisienne de janvier, le grand cirque de la fashion week est de retour (les shows hommes jusqu’à dimanche puis la couture jusqu’à mercredi).
Je sais, Céline, que tu as d’autres chats à fouetter en ce moment (je veux tout savoir), mais moi je vais m’en donner à coeur joie…. affaire à suivre!

Afin de me mettre en condition je me suis fait une séance de rattrapage des défilés milanais… c’était plutôt digeste (ou alors j’étais de très bonne humeur).
En tous cas plein de bonnes nouvelles pour les garçons!

La première: il semblerait que la crise soit terminée… dans les esprits en tous cas, car exit le noir qui est remplacé par des coloris neutres assez chauds dominés par le camel et le marine… youpi

La seconde: on revient aux bases du « tailoring » et ça c’est très cool pour nos silhouettes… pantalons à pinces ajustés, vestes structurées! L’allure se fait précise et élégante…. je dis oui et re-oui!

Si j’attends avec impatience mes deux chouchous de la semaine Dries et Martin… j’ai été carrément charmé par deux présentations milanaises:

Bottega Veneta tout d’abord sous la houlette de Thomas Maier qui restitue un travail très construit qui s’articule autour de silhouettes appuyées mais réalistes à grand renfort de perfecto, vestes teddy et jeans retroussés. Côté palette, outre de très beaux bruns, j’ai noté un vert sombre, un violet un peu éteint et la fameuse touche de rouge (c’est un peu mon obsession). Tout ça nous donne un défilé très enlevé avec une mention spéciale pour le hairstyle très rockabilly.

Burberry Prorsum ensuite. Christopher Bailey m’enchante toujours autant. Son travail est d’une cohérence exceptionnelle. Il parvient une fois de plus le tour de force de décliner le style Burberry en le renouvelant. Les pulls à grosse jauge épaulés, tout comme les revers de manches, sont cloutés. J’ai réellement craqué pour de très beaux manteaux militaires kaki. Les blousons aviateur en peau-lainée sont aussi remarquables pour le travail de double col surdimensionné.

Bref voilà une matinée bien remplie…. je file Paris m’attend…. (ou peut être l’inverse c’est pas grave!)

Pascal

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized