Tom, Chanel, Karen, Lauren, Farida, Julianne & more!

Qui a dit que Tom Ford ne savait pas manier la couleur et qu’il faisait bien de ne plus habiller que les hommes?
J’avoue que je suis assez bluffé du résultat même si la préview dans le Vogue de décembre m’avait un peu laissé perplèxe…
La vue du show le plus confidentiel de la dernière fashion week me laisse en revanche sans voix!
Chic à mourir, une cabine à tomber par terre version cocktail explosif d’icones de mode, de tops et de happy faces… un rêve! Et Julianne divine… vous verrez…..
Je vous laisse apprécier ça en images, profitez en vite car Céline, furieuse, risque de désactiver ce post… mais heureusement pour vous à cette heure-ci elle est en pleine sieste!
xxx
P

Publicités

1 commentaire

Classé dans Oh c'est beau!

Chartreusito ou Rostang père & filles

L’autre soir à L’Absinthe (tiens!?), nous avons fait une entorse à notre régime Pym’s champagne, lors de la signature du livre de la famille Rostang.
Michel Rostang travaille avec ses filles Sophie & Caroline depuis des années à une cuisine comme on l’aime: traditionnelle mais allégée & revisitée avec des produits goûteux, simples & magnifiques pour des plats copieux & alléchants. Rien que d’y penser, mmmmmm!
Ils aiment travailler la truffe, les ris de veaux, les fruits de mer. La cuisine est faite au beurre, à la crème, & au beurre demi-sel.
Non contents de revendiquer la gourmandise & le plaisir de cuisiner, ces gens sont chaleureux, abordables & inventeurs (entre autre) du Chartreusito!
C’est un Mojito où le rhum est remplacé par la Chartreuse verte (ma liqueur préférée: un si beau vert, 54° d’alcool)

Au bout de 3 Chartreusitos, c’est le coeur léger que j’accepte que non, ce n’est pas obligé de mettre de la muscade dans le gratin Dauphinois, j’m’en vais essayer la recette de Monsieur Rostang…allez hop!

Merci pour la bonne soirée!

xxxx

Céline

2 Commentaires

Classé dans Oh c'était bien!, Oh c'est bon!

Jamin Puech #1

Ouais! le Lady Dior, ouais! Au passage, j’ai trouvé les couleurs très belles dans la pub, même si le scénario m’a laissée perplexe & voir Ian Mc Kellen là dedans sans voix….

Tu sais, moi les sacs à main, c’est pas vraiment mon truc (par rapport à d’autres trucs,hein!), j’en ai juste des ……. tonnes de toutes formes & couleurs, parce que tu comprends à assortir à une tenue c’est subtile!…
Je vais donc aujourd’hui te parler d’une marque que j’affectionne depuis très longtemps qui fait peu de bruit mais de beaux sacs: JAMIN PUECH.
On va commencer par ma collection personnelle de JaminPuech:

En vrac: Oooohhhh!

Pièces très particulières & intemporelles (j’aime l’intemporel: un sac qui pendant TRÈS longtemps te fera plaisir à chaque fois que tu le ressortiras du placard), qui évoquent à chaque fois un univers. Les sacs JaminPuech sont un concentré de belles matières, de couleurs subtiles, de savoirs-faire…
Alors, inventaire (d’ailleurs, Inventaire c’est le nom de leur boutique rue d’Hauteville où l’on peut trouver des pièces anciennes ou particulières):
Il y a les grands sacs:

Celui entièrement rebrodé d’entrelacs bicolore kaki & marron , ou celui noir mais en fait bleu nuit en cuir suédé à micro-gouttes de résine & paillettes disseminées, ou celui roux, travaillé comme à bout fleuri…

Il y a les petits sacs:

Délicieux petit sac Kimono pour les sorties d’été, petite bourse ronde à franges & oeillets pour rigoler & le sac Kilt, dont la jupette se détache pour faire ceinture…

Et il y a les pochettes:

Trouvailles plus récentes (les pochettes je ne sais jamais quoi en faire), j’aime le côté très fille sans chichi & te travail du cuir en accent ou en relief…

Après des années à suivre le travail d’Isabelle (Puech) & de Benoît (Jamin), j’ai eu enfin, grâce à Julie, eu le plaisir de les rencontrer…
Comme tu ne pouvais être là, je te raconte tout dans le prochain post.

XXX

Céline

www.jamin-puech.com

Inventaire 61 rue d’Hauteville 75001 Paris

2 Commentaires

Classé dans Oh c'était bien!, Oh c'est beau!, Uncategorized

Lady Grey

Hey, hey Céline, je vois que tu n’as rien perdu de ta verve… en attendant je voulais te parler du dernier petit film réalisé pour Dior par James Cameron… On y retrouve of course Marion Cotillard en Lady Grey.

J’aime beaucoup l’athmosphère de cette video et surtout l’audace du scénario pour un film publicitaire. Je dis oui et re-oui!

Au fait, pour info, j’avais raison c’est bien elle en photo dans le london eye!

xxx
P

3 Commentaires

Classé dans Oh c'est beau!

L’envers du décor…

Je sors du ciné, je voulais voir « Picture me, le journal vérité d’un top-model »: une top, Sara Ziff & son boyfriend Ole Schell, font un journal vidéo de la carrière de la demoiselle.
On la suit pendant 5/6 ans, de ses 17 ans où sa carrière commence à décoller, à ses 23 ans où, un peu lassée, elle reprend ses études.

Alors c’est un peu filmé avec les pieds & les vrais gros soucis de la profession sont effleurés, mais justement ça a le mérite de les effleurer.
Il est principalement question d’argent: de l’argent vite gagné par de toutes jeunes-filles toujours par monts & par vaux, larguées dans un monde d’adultes cyniques par des agences qui se paient (argent toujours) largement sur leurs dos.
Des carrières qui commencent de plus en plus tôt (14 ans!), des corps maigres & androgynes puisque pas encore finis (mais plus c’est plat, mieux le vêtement tombe!), une dure école pour des personnalités encore malléables: au mieux épuisement & impression d’être transparente, au pire agression sexuelle & cocaïne! Bref une vie de rêve… Machine à fantasmes aux coulisses peu ragoûtantes!

Mais moi, dans ma naïveté, ce que je trouve formidable c’est qu’à aucun moment, il n’est question de vêtements, de mode.
Toujours l’image, uniquement l’image…..

XXX

Céline

Poster un commentaire

Classé dans Oh ça fait peur!, Oh c'était bien!, Oh c'est beau!

Intermède coloré

Pour ce post on change un peu d’esprit, je retourne vers mes amours premières (qui, en dehors de la bouffe ,des bouquins & de mon lit) sont le travail de la couleur & les textiles…..
Nicolas Bonté est jeune, graphiste, plutôt doué, regardez!

J’aime l’atmosphère très calme, presque statique (c’est aberrant de dire ça pour une photo) des compositions & bien sûr les rapprochements de motifs & de couleurs.

J’ai commencé par les verts/bleus parce que hein, on ne se refait pas. La suite n’est pas de mes harmonies colorées préférées mais c’est marrant, celles-ci me plaisent: un peu 50, un peu chintz anglais, claires & lumineuses, elles dégagent une atmosphère intemporelle, lumières du matin ou artificielle, il a fait beau, un jour?

Et pour conclure quelques pois, une idée fixe chez Momb&Perena!

Nicolas, continue à faire des photos!

XXX

Céline

www.nicolasbonte.com

Poster un commentaire

Classé dans Oh c'est beau!

Mais si tu vas au 104 aussi, c’est pas étonnant!……….

Mon petit scarabée,
Ton innocence si fraiche peut aussi te jouer des tours, les boutiques Emmaüs sont souvent extraordinaires mais dans des lieux normaux, pas dans des lieux pour bobos…
Le bobo est prêt à gober pratiquement n’importe quoi du moment qu’on lui fait croire qu’il est cool & rebelle & le premier sur le coup, avec un couvre-chef improbable (bonnet péruvien, immonde bonnet en laine des 70’s, trop ouf, quoi!).
Un vrai chineur ne s’embête même pas à aller à l’Emmaüs du 104 car il sait qu’il n’y aura aucune affaire à faire, qu’il n’a pas besoin qu’on lui indique le truc trop sympa à trouver: il a sa propre opinion.
Les bonnes chines se méritent, ça salit les mains, il faut persévérer, savoir détourner, imaginer, c’est pas un truc de bobos!…
Alors, quelques vraies adresses:
Les Relais Emmaüs de quartier: ceux des beaux quartiers ont souvent de la marque – rassurons le bobo!
Les 2 magasins Ding-Fring de Paris (rue Labrouste XVème & rue des Pyrénées XXème): des trouvailles extraordinaires à 6 €, rappelle-toi la belle robe bleu éléctrique… (gérés aussi par Emmaüs)
Pour les livres (anciens) le marché Georges Brassens (dans le XVème: en plus un voyage exotique, le sud de Paris!)
Pour les meubles & les objets, l’Emmaüs de Porte d’Orléans – ouvert seulement le samedi & tous ceux de banlieue (Bougival, la folie!)
Sinon, j’ai une adresse secrète en Picardie, mais tu veux pas venir….

Trouvailles de dimanche matin....

Pour conclure mes petites trouvailles aux puces de Vanves hier (à 8h, je sais c’est tôt pour un bobo), total 30€, le plateau était cher!
C’est marrant aux puces de Vanves, il y a peu de bobos (sud de Paris) mais beaucoup de Japonais, les prix montent pour eux & descendent quand vous avez zéro look, bon à savoir.

Allez on va à celles de Montreuil, next weekend?

Céline
(toujours accro aux vieilleries)
XXX

Poster un commentaire

Classé dans Oh c'était bien!, Oh c'est beau!