Si Dieu avait une fille… il l’aurait appelé Véronique…

Si je devais résumer la semaine parisienne des défilés hommes, je dirais qu’elle fut au sportswear ce que Milan fut au savoir-faire tailleur.

Brillant exemple, le travail de Véronique Nichanian chez Hermès. C’est idiot à dire car cela fait longtemps que ça dure, mais c’est toujours un régal de retrouver ces silhouettes à la fois très masculines et raffinées. La collection fait la part belle aux trenchs ceinturés, aux petits blousons zippés, le tout exécuté dans des laines et des cuirs sublimes. La perfection est atteinte grâce à une palette composée de gris orage, rouge amarante, bleu de Prusse et autres vert sous-bois.

Vuitton est également une bonne surprise de la semaine. Personnellement je craque pour les très beaux accessoires en cuir fauve (je crois qu’on tient une tendance lourde… on en reparlera). Comme chez Hermès on retrouve beaucoup de gris, un marron noisette très chaleureux et un jaune plutôt audacieux. Bon pour être franc Marc nous a aussi gratifié de la plus belle gueule de la fashion week, qu’en penses-tu Céline?

Inspirations christiques pour Ricardo Tisci chez Givenchy… une mode pas franchement réaliste mais malgré tout très inspirée… le détail des colliers « couronnes d’épines » est amusant et rehausse de belles chemises blanches aux jolis travaux de cols et de plastrons.

Moralité je crois que l’homo italianicus a tout de même une longueur d’avance…..

Pascal

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Oh c'est beau!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s