BIBA, tout un univers…

Ah! Nos petites escapades londoniennes! Celle-ci fut un peu courte & limitée à un quartier…

Parfois j’aimerais surtout une exploration dans le temps car il y a un magasin qui m’a toujours fasciné & que, malgré mon grand âge, je n’ai pas connu (surtout à son heure de gloire) c’est BIBA!

noir, doré, typo & ornement Art Deco

Première boutique ouverte en 1964 par Barbara Hulanicki puis grand magasin de 7 étages en 1969, Biba était un art de vivre en soi, dans le quartier de Kensington.
Une ligne de vêtements qui mélangeait mode pointue & petits prix, une clientèle de femmes très minces (post-war babies) & très jeunes (à plus de 30 ans, on n’entrait plus chez Biba), avec de grands yeux de poupée, une silhouette particulière: petits bustes & longues jambes, manches ballons & mini carrure, couleurs assourdies (prune, violet, noir, vert foncé), petits imprimés, réinterprétation de lignes années 20 & 30 à la sauce sixties, & enfin la possibilité d’accessoiriser sa tenue: bijoux, collants & maquillage en abondance….

luxueux, non?...

très glamour, même!

Mais surtout & pour la première fois, une mise-en-scène des produits: pas de vitrines: elles étaient passées au noir pour donner un effet marquant à l’exterieur & peu de lumière à l’interieur, décor & merchandising noir & doré revisitant les codes Art Nouveau & Art Déco: tous les produits étaient conditionnés pour Biba: cela allait des pots de peinture à la boite de baked beans.

lessive, camembert, thé.... packagés Biba.

L’univers à forte image était complet puisqu’il existait des lignes homme, enfant, femme enceinte, maison, qu’on y vendait des livres, de l’alimentation, des articles de sport, qu’il y avait des restaurants, un salon de beauté…
Une vraie notion de glamour à l’époque où toutes les excentricités étaient de rigueur…

Les photos sont extraites du livre « Big Biba » ed. Antique Collectors Club

Malgré un démarrage extraordinaire, l’aventure se termine en 1975 par un gros problème financier & une différent artistique… Depuis les essais de reprise n’ont pas été concluants mais l’inspiration reste puissante.
Au début, je pense que TopShop a vraiment voulu jouer cette carte, oubliée depuis longtemps, même si en 2009, une mini-collection a été travaillée avec le label Biba.
En 2008, la marque de prêt-à-porter Biba a été relancée, dessinée par Bella Freud, sans rencontrer le succès
escompté – pourtant la collection était un bon mix entre la rigueur du travail habituel de Bella Freud & un esprit Biba renouvelé plutôt bien digéré.
House of Fraser (enseigne de grands magasins anglais) vient de racheter la marque & compte lancer une ligne en septembre 2010 en puisant dans les archives…. à suivre!

Tiens, j’vais aller m’écouter un p’tit David Bowie (période Ziggy Stardust), moi!….
xxx

Céline

Publicités

6 Commentaires

Classé dans Oh c'était bien!, Oh c'est beau!

6 réponses à “BIBA, tout un univers…

  1. Bowie, bon choix de BO : je vois bien une caméra shooter doucement l’intérieur de ce paquebot hors d’âge au son de Ground control…

  2. Télépathie bowiesque 😉

    Dans cet endroit disparu, avec une caméra flottant à hauteur d’homme dans les couloirs vides (un peu shining aussi) de ce titanicmegastore, ce serait pas mal.

  3. magasin BIBA cité dans le dernier Schuhl p.51

  4. Merci pour l’info et pour le lien… c’est ajouté en retour dans notre blogroll.
    Pour l’anecdote ça m’amuse que nous figurions dans la catégorie « ceux qui devraient dessiner » car on y songe sérieusement….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s